Shmile 2
Mot de passe oublié ? | Inscription

Conférence Internationale de partage d'expériences à Alexandrie entre les pays du Sud de la méditerranée : Égypte, Jordanie, Tunisie

retour
15/04/2013


Dans le cadre du projet européen ShMILE 2 qui a pour but de soutenir le tourisme durable, le Centre pour l'environnement et le développementdes régions arabes et européennes ( The Center for Environment and Development in the Arab Region and Europe - CEDARE) a eu le plaisir d'organiser un évènement de partage d'expériences entre les pays sud-méditerranéens. La rencontre a été organisée du 11 au 13 Mars 2013 en collaboration avec les partenaires Egyptiens, Tunisiens, Jordaniens mais également avec les autres partenaires Européens du projet.
Les deux premiers jours de conférences se sont déroulés à la Bibliothèque d’Alexandrie et ont eu pour objectif d'échanger des expériences sur les écolabels destinés aux services d'hébergement du sud de la méditerranée. Ces conférences ont été suivis d’une visite d’un hôtel éco-labellisés, le Sofitel Cecil.
Des tables rondes ont permis d’échanger et débattre sur l'Eco-label Européen mais également sur d'autres éco-labels similaires. Ces expériences très différentes qui existent en Egypte, en Jordanie et en Tunisie, ont permis de comprendre les avantages mais aussi les défis à mettre en place pour soutenir et renforcer le tourisme durable.

Zoom sur les Initiatives Egyptiennes et Jordaniennes en matière de développement durable :
 
Initiatives Egyptiennes

Le Ministère Egyptien du Tourisme a créé une unité « the green Unit » qui a pour but de soutenir le développement durable du tourisme égyptien avec plusieurs initiatives :
  • L’initiative « Green Star Hotel » lancée en 2007est un écolabel égyptien à destination des hôtels qui a pour but de réduire les consommation des ressources naturelles, réduire la production des déchets, augmenter la production d’énergie renouvelable, sensibiliser et renforcer les capacités de gestion durable dans les hôtels égyptiens. Ce label a été élaboré grâce à un modèle partenariat Public-Privé. Aujourd’hui 46 hôtels sont certifiés Green Star Hotel en Egypte.
  • L’initiative SEDA « Association pour le développement de l'énergie solaire »: ONG qui incite  l'utilisation des applications de l'énergie solaire pour le chauffage et facilite la collaboration entre les acteurs clés de la recherche pour promouvoir des campagnes nationales de développement des marchés.
  • L’initiative ENCPC « Centre National Egyptien de Production Propre » : établi en 2005 par le Ministère de l’industrie en collaboration avec  l'Organisation des Nations Unies pour le développement industriel (ONUDI)  qui souhaite améliorer la productivité et la performance environnementale des entreprises égyptiennes et donc de créer des opportunités d'affaires pour les industries égyptiennes. L’initiative permet de favoriser leur compétitivité à long terme sur les marchés nationaux et mondiaux. Cette initiative est un soutien technique pour le développement durable avec la mise en place d’audit  énergétique d’hôtels, programme de formations.
  • Le programme européen  de formation de gestionnaire énergétique autorisé pour l’Egypte  (EUREM) qui vise des établissements industriels ou des hôtels cible du Caire et de Sharm El Sheikh à côté de la mer rouge. Il a pour objectif de qualifier 200 gestionnaires de l'énergie en Egypte et de promouvoir la norme ISO 5001. Le programme est mis en œuvre en partenariat avec la Chambre du Commerce et de l'Industrie germano-arabe (AHK-MENA).
  • Initiative de partenariat pour renforcer les métiers de l’hôtellerie en Egypte avec une chaîne d'hôtels pilote : Hôtels Jaz.
  • Une autre initiative créée en 2005 « la conservation de la nature en Egypte » (NCE ou Nature Conservation Egypt) est dédiée à la conservation du patrimoine naturel de l'Egypte au bénéfice des générations présentes et futures. Une de leurs actions est de labéliser les hôtels qui respectent l’environnement des oiseaux – l’Egypte accueillant un grand canal de routes d'oiseaux migrateurs – en étant affiliés à Bird Life International. Ils ont par ailleurs suggérés d'intégrer ces considérations dans les éco-labels existants.
 
Le Ministère de l’Habitat en Egypte a également témoigné de méthodes de construction respectueuses de l’environnement:
  • Initiatives pour le volet écoconstructions des hôtels développées par le Conseil Egyptien des Constructions Vertes (Egypt-GBC) depuis 2009 auprès du ministère de l’habitat. L’Egypt-GBC a insisté sur le fait qu’il faut établir et faire respecter des normes pour la construction d'hôtels respectueux de l’environnement dès la phase d’exploitation. Cette démarche devra être développée en relation avec le ministère du Tourisme car environ 250.000 chambres d'hôtel sont actuellement en construction en Egypte. Cela constitue une excellente occasion de les concevoir en fonction des normes de construction écologiques  et donc de faciliter les futurs hôtels de répondre aux exigences de l’éco-label. L’Egypt-GBC a développé également un système d’évaluation des bâtiments « the Green Pyramids Rate System » (GPRS). Cette mesure est un système national d'évaluation environnementale des bâtiments. Le système devrait aider grâce à des critères précis les concepteurs de bâtiments, les constructeurs et les promoteurs à faire des choix éclairés sur la base de l'impact environnemental et de prendre les meilleures décisions en ce sens. Pour l’avenir l’Egypt-GBC a pour projet de développer des systèmes d'incitations financières pour les promoteurs et industriels.
Toutes ces expériences égyptiennes reflètent ainsi un gouvernement qui se structure pour accompagner durablement et dans le respect de l’environnement les infrastructures touristiques du pays.


Initiatives Jordaniennes

Les acteurs jordaniens du développement durable dans le secteur du tourisme ont témoignés de leurs expériences :
 
De plus, tout au long de ces deux journées les pratiques tunisiennes ont été abordées, comparées et discutées comme la mise en place d’un éco-label tunisien lancé en 2005 qui a été directement inspiré de l’écolabel européen.
 

CEDARE et le Ministère du Tourisme et des Antiquités de Jordanie (MOTA)  ont co-organisés cet évènement en partenariat avec:  Le Centre d’Information Publique (the Egypt Public Information Center - PIC), le Ministère du Tourisme d'Egypte ( the Ministry of Tourism of Egypt) , l’Association des Hôtels d’Egypte (the Egyptian Hotels Association - EHA), la division administrative d'Alexandrie (the Governorate of Alexandria), et la division administrative de Matrouh (the Governorate of Matrouh).