Shmile 2
Mot de passe oublié ? | Inscription

L'équipe ShMILE 2: dynamisme et diversité

 

 

Le partenariat ShMILE 2 se compose d'équipes dynamiques aux compétences complémentaires et variées, dont les objectifs sont de promouvoir le tourisme durable auprès des professionnels du tourisme du bassin méditerranéen, mais aussi de sensibiliser la Demande et acteurs institutionnels aux enjeux du tourisme durable.

Les 11 partenaires de ShMILE 2 sont à la fois acteurs économiques, du territoire et promoteurs du tourisme durable. Ils proviennent de 6 pays méditerranéens suivants : la Tunisie, l'Egypte, la Jordanie, la Grèce, l'Italie et la France.


Le chef de file :


La Chambre de Commerce et d'Industrie Nice Côte d'Azur (CCI NCA)

L'objectif principal de la CCI Nice Côte d'Azur est de supporter et de promouvoir les entreprises locales. La CCI Nice Côte d'Azur a déjà mis en place un certain nombre d’actions permettant d’accompagner les établissements touristiques dans une démarche certificatrice de type écolabel. Au-delà de l’accompagnement aux entreprises, le pôle environnement réalise aujourd’hui des diagnostics énergie, déchets, environnementaux et d'éco-conception.


Les Partenaires :

Métropole Nice Côte d'Azur

La Métropole Nice Côte d’Azur, la 1ère Métropole de France
La Métropole possède, de par son extraordinaire richesse et diversité, une identité unique et contrastée avec des paysages naturels préservé et un patrimoine culturel riche.
Nice Côte d’Azur, c’est aussi un territoire d’innovation et d’attractivité qui fait du développement durable son fer de lance.

Aujourd’hui la Métropole intervient en matière de tourisme via ses compétences « développement économique » et « promotion économique du territoire à l’international ».
Elle intervient pour le moment sur des actions ponctuelles d’accompagnement  en matière de promotion touristique élargie à l’échelle du territoire métropolitain.
Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie (ADEME)

L'objectif de l’ADEME est d'être un partenaire de référence et un médiateur entre les personnes et les organismes publics qui vise à standardiser les bonnes pratiques environnementales.

L'ADEME a été le chef de file de ShMILE 1 en 2004-2007 et représente également la France à la commission de l'UE pour les négociations sur les critères du label écologique.

L'Agence est également présente au niveau régional afin de promouvoir l’Ecolabel européen auprès des hébergements touristiques.


Camera di Commercio di Cagliari, Centro Servizi  per le Imprese (CSPI)


L'objectif principal de la CSPI est de promouvoir et de soutenir le développement des entreprises. Les axes stratégiques sont : le soutien à l'innovation, améliorer et renforcer les capacités de développement des entreprises, et d'améliorer les compétences des entreprises locales grâce à des formations spécialisées. Le CSPI aide les entreprises à améliorer la qualité de leurs produits et services, et aussi à réduire leur impact environnemental.
Le CSPI a une particularité : elle est la seule école certifiée EMAS, qui forme des étudiants à devenir des auditeurs et spécialistes des labels EMAS / label écologique


Agenzia Conservatoria delle Coste - Regione Autonoma di Sardegna (ACC)

Les objectifs principaux de l'ACC sont la préservation, la protection et l'amélioration des écosystèmes côtiers et la gestion intégrée des zones côtières qui ont une importance touristique et environnemental particulière ". L'ACC vise aussi à intégrer la gestion des zones côtières selon le Protocole de ICZM.  Ces objectifs plus spécifiques sont les suivants :
  • Aider les destinations côtières sardes à devenir plus durable,
  • Définir des modèles nouveaux et novateurs de développement du tourisme.
Les actions du CAC pour développer un tourisme durable sont, de façon plus détaillée :
  • concevoir et construire le premier sarde Eco-Hôtel,
  • développer et intégrer des offres durables dans l'île de l'Asinara,
  • promouvoir le label écologique européen auprès des professionnels du tourisme (zones côtières).

Unité régionale d’Halkidiki

L'Unité régionale d’Halkidiki est un organe administratif en charge du développement territorial de la région. Le premier secteur d'activité est le tourisme.
La principale préoccupation du partenaire est de préserver ses ressources environnementales, tout en soutenant le secteur du tourisme. Par conséquent, l'une des activités centrale est de développer un tourisme durable dans la région.
Le partenaire a déjà été impliqué dans ShMILE 1 projet.


Halkidiki Hotel Association (ITAM)

ITAM organise des programmes éducatifs destinés à couvrir les besoins du marché du travail du tourisme d’Halkidiki (en particulier pour les chômeurs et employés). ITAM offre aux étudiants les compétences nécessaires pour trouver ou conserver leur emploi et  contribue à l'amélioration de la qualité des services touristiques.


Centre International des Technologies de l'Environnement de Tunis (CITET)

Le CITET est un organisme gouvernemental qui vise à sensibiliser les entreprises de tous secteurs aux problématiques environnementales. Aujourd'hui, le CITET est le premier pays du sud de la Méditerranée à avoir développé un label écologique national pour l'industrie du tourisme (Tunisie Ec / TN/00005) - 2002). Les activités du CITET principales sont :
  • Formation technique aux systèmes de management environnemental pour les ingénieurs et les experts
  • Aide et conseil aux entreprises 
  • Transfert de technologies environnementales et leur adaptation aux besoins nationaux,
  • Etudes et recherches environnementales,
  • Information et publication des résultats environnementaux et des savoirs.

Institut National de Normalisation et de la Propriété Industrielle (INNORPI)

Les mission de l'INNORPI se concentrent essentiellement sur la création de normes, le développement de systèmes de certification, et la gestion et la protection des brevets industriels. INNORPI publie également des études et  informe le public sur les nouvelles réglementations et les nouvelles normes.
Plus précisément, l'INNORPI est engagé dans la définition des critères du label écologique tunisien. Il a un comité spécial qui conseille et valide les critères du label.


Center for Environment and Development for the Arab Region and Europe (CEDARE)

Le CEDARE vise à diffuser, valoriser et promouvoir le concept : «Un environnement pour le développement». Il contribue à la conservation et la gestion des ressources naturelles dans le but d'améliorer le développement économique et social de la zone concernée par son action. Les programmes mis en œuvre par le CEDARE portent sur les 4 thèmes suivants :
  • Programme de gestion des ressources en eau
  • Programme de  gestion des sols
  • Programme de gestion des savoirs
  • Programme d’action prioritaire : les TIC pour le développement

Ministry of Tourism and Antiquities (MTA)

Le Ministère du Tourisme et des Antiquités a un rôle central dans les activités économiques de la Jordanie. En 2010, les dépenses touristiques ont atteint plus de 2,423 milliards JD,  soit 12,4% au PIB national. Le tourisme est un vecteur essentiel de création d'emplois, de développement du commerce et de réduction de la pauvreté.

Les points forts MTA pour la mise en œuvre du projet sont les suivants :
  • Le Programme national du tourisme (2011-2015) a été construit sur quatre piliers, dont l'un est un "environnement propice". L'une des principales activités de ce pilier est de promouvoir les pratiques écologiques au sein de l'industrie du tourisme.
  • Le système de classification vient d'être lancé pour l'hébergement de tourisme en Jordanie,  dont un point de bonus supplémentaire pour les logements qui obtiennent un label écologique.
  • Il y a plusieurs projets et initiatives en Jordanie qui soutiennent l'objectif du projet tels que : le projet d'ozone, l'économie verte, le certificat drapeau vert, etc